Issu d'une famille, vivant dans la banlieue rouennaise, à Grand-Quevilly exactement, je suis le dernier d'une famille de trois enfants.


Je n'oserai pas dire, que rien ne me prédestinait à pratiquer le judo.


En effet, nous pouvons retracer 4 générations de lutteurs et de judokas depuis le début du siècle. Le point de départ fut mon arrière grand-père, François Legrand (dit Fournier) Champion de France, champion d’Europe et vice champion du monde de lutte Gréco romaine en 1928. Il rejoignit par la suite une équipe de lutteurs professionnels faisant le tour du monde afin de participer à des exhibitions de Moscou jusqu'à Buenos Aires. Son fils Francis, découvrit le judo au Maroc, sous la houlette de Maitre Collard (qui deviendra plus tard Président de la FFJDA). Il pratiqua le judo de longues années, gagnant au passage les championnats nationaux marocains. C'est en revenant dans sa région natale qu'il décida d'y fonder un club en 1962. Ce n'est pas dans n'importe quel lieu que mon grand-père créa sa première salle, c'est bel et bien au sous-sol de son pavillon.


Quelques temps plus tard, c'est le petit Rodolphe, du haut de ses 18 ans, qui commençait à reprendre le flambeau.

 

C'est en 1989 qu'une nouvelle tête vit le jour et entra dans cette famille où tous avaient un point commun, la passion du sport et la recherche du geste pur.

 

En 2012, le Judo Club de Grand-Quevilly a traversé l'histoire puisqu'il est plus que jamais en activité, avec à sa tête, je vous laisse l'imaginer, un autre LEGRAND, c'est Paco mon grand frangin.